Web magazine / Country MAG


Albert Babin, artiste country acadien des plus choyé du public québécois depuis 50 ans. 21 August 2015 12:23 1 Commentaires

Albert Babin dénonce

(Évaluation 4.6/5 Étoiles) Total des votes: 16
dans Actualités artistiques par Paul Campion Visites: 2808 sodrac, socan, karaoké, cd + g, albert babin 18 0

Albert Babin dénonce l'utilisation de piste karaoké sur CD

Un clip du chanteur acadien «Albert Babin» diffusé sur Facebook© n'est pas passé inaperçu d'autant plus que c'est un sujet qui me touche personnellement.

J'ai le plus grand respect pour cet artiste de grand talent, mais sa sortie public me chicote un peu, un peu beaucoup à vrai dire et je m'explique.

Il est vrai que l'utilisation de pistes CD + G peut sembler «amateur», oui jusqu'à un certain point. Les anciennes pistes Karaoké .kar en «midi files» étaient vraiment de très mauvaise qualité mais ça n'a pas empêché certains artistes, même très connus, de démarrer leur carrière avec ce genre de matériel parce qu'à cette époque les studios d'enregistrement demandaient des sommes excessives pour un album. Alors de petits studios de sous-sol ou de fonds de cours sont apparus utilisant ces pistes «midi file» pour lancer leur «business» et la carrière parfois très éphémères de pseudos artistes sans talent.

Quand les pistes de qualité supérieure ont fait leurs apparitions sous forme de CD + G la donne à quelque peu changée car après tout ces pistes sont souvent les pistes originales utilisées par les artistes ou des arrangements originaux refait en studio par entre autre la compagnie «Sound Choice®».

J'ai débuté ma «carrière» de chanteur dans les brasseries et bars de Montréal en 1977. À cette époque, je travaillais «live» style chansonnier avec ma guitare sèche et un «drum» électronique Korg K-58, un des meilleurs à l'époque. Puis je suis passé par de petits orchestres pour revenir en duo durant 2 ans et enfin retourner aux sources cette fois comme «one man band» avec un dinosaure, «AUTO ORCHESTRA», un drum électronique avec pédale de basse que j'ai changé en 1991 pour un clavier E30 Roland avec pédalier «midi controler», je pouvais ainsi jouer de la guitare accompagnement «live» et avoir les accompagnements automatisés du module MT32 de Roland. la meilleure technologie à l'époque.

J'ai été un des premiers à décrier l'utilisation de pistes Karaoké en 92-93, même pour les artistes de bar car je ne pouvais comprendre comment une personne avec très peu de connaissance musicale pouvait utiliser des pistes midi files pour faire du spectacle. Impossible d'accompagner un amateur qui fausse, saute des temps ou qui ne chante pas dans la même clé. Quoi qu'il en soit, je trouvais et je trouve encore aujourd'hui que c'est une concurrence déloyale pour les musiciens et surtout les orchestres. J'ai donc cessé de faire de la musique en 1995, déçu de cette façon de faire.

Ceci étant dit, depuis quelques années et avec la venu de pistes CD + G de qualité les artistes les utilisent de plus en plus dans les bars et même sur de gros spectacles dans les festivals. La seule façon selon certains amis musiciens de standardiser la musique destinée de plus en plus aux danseurs de ligne.

Il y a un peu moins d'un an j'ai acheté une grande quantité de pistes CD  + G pour mon usage personnel. Je voulais revenir comme chanteur pour des bars et événements divers. J'ai donc fait l'essai de ce genre de pistes musicales et pour prouver que n'importe qui avec un peu de voix peut enregistrer lui-même ses CD, j'ai fait le test. Je dois dire que j'ai aimé l'expérience, pour du «cover» avec des pistes de qualité je trouve le concept intéressant, surtout pour quelqu'un qui ne veut pas faire carrière mais qui le fait comme «hobby». 

Là ou je ne rejoins pas M. Babin c'est quand il dit, dans son clip, que n'importe quel chauffeur de camion de 40 ans de métier retraité peut devenir du jour au lendemain un artiste en produisant lui-même un CD et en le vendant dans les festivals et quand il dit «Une carrière de chanteur, ça se construit». 

Alors M. Babin, avec tout le respect que je vous doit et conscient que mes arguments feront grincer des dents certains artistes qui de toutes façons ne m'aiment déjà pas beaucoup, je vous répondrai ceci:

  • Qui vous dit que ce camionneur retraité n'a pas chanté toute sa vie les fins de semaine en rêvant devenir un artiste country comme vous mais qui, devant faire vivre sa famille, n'a jamais eu les moyens de se payer un studio comme Albert Babin ou Denis Champoux.
  • Qui vous dit que contrairement à certains artistes country, Julie Daraiche entre autre, ce camionneur retraité n'a pas payé ses droits à la SOCAN, à la SODRAC et qu'il n'a pas fait libérer les droits d'auteurs pour les arrangements musicaux des pistes utilisées.
  • Qui vous dit que ......

En ce qui me concerne, ce camionneur retraité a autant le droit d'utiliser ces pistes que n'importe quel autre artiste country au Québec, car plus de la majorité d'entre eux, à moins d'être auteur-compositeur-interprète, ont utilisé des studios «professionnels» en se servant des œuvres musicales des autres et en ne payant aucuns droits d'auteurs à qui que ce soit, et ce pendant des années. Est-ce que les Daraiche, Martel, Bouliane et cie payaient les droits d'auteur aux compositeurs des chansons américaines qu'ils ont adaptées en carrière, pas certain de ça.

Une carrière ça se construit certes, mais est-ce que 50 ans à faire un métier signifie 50 ans d'expérience ou plutôt 50 fois 1 an d'expérience, et je ne dit pas que c'est votre cas. De toutes façon, un chanteur sans voix et sans talent ne fait pas un gros vendeur d'album, par contre il fait la richesse de producteurs de disque peu scrupuleux qui n'hésitaient pas à prendre les 8,000$ ou 10,000$ de rêveurs voulant devenir vedette, allant même jusqu'à leurs fournir leurs propres compositions, pour les accommoder, tel les Denis Champoux ou Manuel Brault.

À ce que je sache, l'utilisation de pistes Karaoké ne doit pas trop vous offusquer quand ce sont les vôtres qui se vendent à 2.50$ l'unité° en plus de vous rapporter des royautés en tant qu'auteur-compositeur.
 
  • Qui vous dit que ... qui est plus honnête que qui?

Tant qu'à moi, l'utilisation de pistes CD + G de qualité ne me gêne nullement tant que les droits d'auteurs sont payés aux différents organismes responsables tels que la SOCAN, la SODRAC ou autres organismes mandatés.

Mais, vous avez raison sur un point important «Une carrière de chanteur, ça se construit» et je suis bien placé pour savoir que le talent n'est pas tout ce qu'il faut pour réussir, il faut aussi beaucoup de connections, d'argent et de magouille surtout si on refuse d'embarquer dans le système des cliques du «showbiz country». Je le sais car ça fait exactement 38 ans cette année que j'essais de construire ma carrière. En passant, je n'ai été camionneur que 3 ans.



Diffusion tiré d'un clip original diffusé sur Facebook et téléchargeable de façon tout à fait légal
sous le numéro 11916954_435272056669275_1585253587_n.mp4
hyperlien du clip original


° http://www.karaokecdgquebec.com/index.php/albert-babin
° http://karaoke-et-plus.franceserv.com/a/down-page-a-albertbabin.php
Dernière modification le : 21 August 2015 19:57
Partager
  • Twitter
  • del.icio.us
  • Digg
  • Facebook
  • Technorati
  • Reddit
  • Yahoo Buzz
  • StumbleUpon

Cet article affiche 1 Commentaires

Répondre

Nom: Champ obligatoire.
Adresse courriel: Champ obligatoire. Invisible
Site web:
Code Captcha : Champ obligatoire.
Commentaire: Champ obligatoire.

  • Suivez le magazine Country MAG sur Facebook

    Suivez les nouvelles du monde artistique country du Québec et du Nouveau-Brunswick de Country MAG sur Facebook et partagez ces informations avec vos amis. Lancements d'album, dates de spectacles, anniversaires, nouvelles et potins.

    Suivez-nous sur Facebook
  • Animation XPRESS COUNTRY Radio

    Suivez vos animateurs et faites vos demandes spéciales pour la radio XPRESS COUNTRY directement sur le groupe Facebook. Invitez vos amis a venir partager votre passion pour la musique et les chansons country & western.

    Suivez l'animation radio en direct sur Facebook
  • XPRESS COUNTRY RADIO

    Vos émissions webradio de country francophone, acadien et américain en direct ou en différées, en mode Auto DJ ou avec animation. 7 jours par semaine, 24 heures par jour.

    Lecteurs et horaire des émissions
  • XPRESS COUNTRY EN MODE WEBTÉLÉ

    Des émissions musicales seront bientôt produites par Studio 52 et diffusées en direct ou en différées sur XPRESS COUNTRY TÉLÉVISION via Dacast. D'autres émissions seront diffusées en différée sur Facebook